Les pièces d'Origine

 

 

 

Qu'est-ce qu'une Pièce d'Origine OEM ?

 

Une pièce d'origine OEM est une pièce qui est fabriquée par un sous-traitant "officiellement accrédité" par le constructeur automobile lui-même, et donc avec un emballage estampillé à l'effigie
du constructeur.

 

 

Qu'est-ce la pièce de rechange Équipementier ?

 

La deuxième catégorie de « PIECES D’ORIGINE » comprend les pièces fournies par un équipementier tiers de première monte, c'est à dire même montage qu'à la sortie de chaine de construction. Ces équipementiers sont autorisés à revendre également ses produits à tiers distributeurs grossistes. Ces pièces de rechange d’origine sont soumises aux règles suivantes :

 

Aucune restriction ne peut être imposée au droit de l’équipementier d’apposer sa marque ou son logo sur ces pièces de manière effective et clairement visible. Ce droit comprend également celui d’apposer la marque ou le logo sur l’emballage et la notice d’accompagnement ;

 

– le constructeur automobile ne peut lui aussi apposer sa marque au son logo sur ces pièces ;

 

– aucune restriction ne peut être imposée au droit d'un équipementier de fournir ces pièces de rechange aux distributeurs agréés ou indépendants de pièces de rechange ou aux réparateurs agréés, et aucune restriction ne peut être imposée au droit du réparateur agréé d’utiliser ces pièces ;

 

– le constructeur automobile peut exiger de ses réparateurs agréés qu’ils utilisent cette catégorie de pièces de rechange d’origine pour les réparations sous garantie ;

 

Le constructeur automobile ne peut limiter le droit de ses distributeurs de vendre cette catégorie de pièces activement ou passivement, selon le cas, à des réparateurs indépendants qui les utilisent pour la réparation et l’entretien de véhicules automobiles; sur ce point, il importe peu que ces réparateurs utilisent les pièces dans leur atelier ou pour les services d’assistance routière.

 

 

Parmi les équipementiers homologués par les concessions Françaises, l'ont peut citer : VALEO®, MAGNETI MARELLI®, HELLA®.

 

 

La Réglementation sur les Pièces d'Origine

Monopoles des constructeurs Français sur les pièces de carrosserie, Un privilège chèrement payé par les consommateurs français!
 

Le marché français des pièces détachées de carrosserie et d'éclairage est structuré autour de monopoles de marques. Chaque constructeur  décide  quel  produit  sera  vendu  et  dans quelles  conditions,  ce  qui  signifie  que  les  constructeurs maîtrisent  la  production  (même  lorsqu’elle  est  déléguée)  comme  la  vente.  Par  exemple,  Renault  décide  qui  peut produire une aile de Twingo, mais aussi qui peut la vendre et dans quelles conditions (prix, rabais autorisés, etc.).

Pour  démontrer  le  gain  potentiel  pour  le  consommateur  d’une  ouverture  du  marché  français  aux  pièces alternatives, l'association UFC QUE CHOISIR à réalisé une comparaison des prix constructeurs et des prix pratiqués par des entreprises indépendantes  sur  un  panier  de  pièces  de  carrosserie  dans  différents  pays  ayant  libéralisé  leur  marché.  Les résultats sont éloquents puisque, pour certains véhicules, l’écart de prix peut atteindre 54,4 % (Peugeot 307).

En bref, depuis toujours, les constructeurs Français font pression sur le gouvernement afin de conserver l'exclusivité du marché, et mettent en avant le caractère de contrefaçons en cas d'importation et de revente de pièces autre que "d'origine". Il s'agit là en réalité que d'une histoire d'argent, alors que la totalité des constructeurs étrangers ont libéralisé le monopole...

Que risquez-vous en achetant sur d'autres site, notamment espagnol, des pièces de carrosserie et d'éclairage qui ne sont pas "d'origine" ?

Et bien une forte amende pour recel de contrefaçons, et la saisie du matériel, vous pouvez également être poursuivi par le constructeurs concerné... c'est pourquoi chez Guillaume-Pieces-Auto.fr, vous n'achèterez que de la pièce d'origine pour les véhicules Renault, Dacia, Peugeot et Citroën.